Des centrafricains réfugiés au Cameroun séquestrent deux responsables du HCR

 Ils réclament l’obtention de leurs papiers légaux et une aide pour le retour dans leur pays.

Anne Mireille Nzouankeu
Yaoundé, Cameroun

Mamady Fata Kourouma, le chef du bureau du Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (HCR) à Bertoua et son adjoint Adama, sont séquestrés depuis plusieurs heures ce 4 janvier 2014, à Ngoura, un village de la région de l’Est du Cameroun, par des centrafricains réfugiés en terre camerounaise. Ces réfugiés réclament l’obtention de leurs papiers légaux, une aide pour le retour dans leur pays ainsi que la fin de la discrimination dont ils se disent victimes.

Dès l’annonce de cette séquestration, le sous-préfet de Ngoura a tenté une négociation pour libérer les otages. Il a failli être lynché et s’en est sorti grâce à l’intervention du commandant de la compagnie locale de gendarmerie.

Galim Ngong Iréné, le préfet du Lom et Djerem, le département dans lequel est situé le village Ngoura a ensuite tenté une médiation. Après trois heures de négociations au téléphone avec le chef des réfugiés, il a pu obtenir la libération d’Adama, l’adjoint. Les négociations pour la libération de Mamady Fata Kourouma sont encore en cours.

Parmi ces réfugiés centrafricains se trouvent d’anciens militaires qui ont fui leur pays en mars dernier, après que la coalition Séléka ait renversé l’ex-président François Bozizé. A l’époque, on comptait environ 3000 réfugiés centrafricains au Cameroun. Ce chiffre pourrait être à la hausse depuis la reprise des violences  en RCA.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s