Près de 1000 camerounais de retour au pays grâce à un pont aérien Douala-Bangui

Hier 24 décembre, 263 camerounais en provenance de Bangui en République centrafricaine (RCA),  sont arrivés à l’aéroport international de Douala au Cameroun. « Après identification, ces personnes seront conduites vers la destination de leur choix », a expliqué Joseph Beti Assomo, le gouverneur de la région du Littoral.

Comme ces 263 personnes, plus de 1000 camerounais ont déjà regagné le pays depuis le 12 décembre dernier, date du tout premier pont aérien entre les deux pays frontaliers. Ce pont a été  décidé par Paul Biya, le président de la République.

Le premier vol est arrivé à Douala le 12 décembre dernier,  avec environ 300 rapatriés volontaires fuyant tous, la violence en RCA. Ce pont aérien s’effectue grâce à Camair-co, la compagnie aérienne nationale camerounaise, mais aussi grâce aux avions militaires camerounais.

Le pont aérien entre Douala et Bangui fournit aussi l’eau potable, la nourriture et les médicaments aux camerounais qui vivent en RCA.

La RCA est politiquement instable depuis son indépendance de la France en 1960. En mars dernier, Michel Djotodia a renversé l’ex-président François Bozizé et s’est déclaré président de la République centrafricaine. Depuis lors, la situation socio-économique s’est détériorée un peu plus au fil des jours.  De plus en plus, on assiste à de multiples actes de violences interreligieux entre chrétiens et musulmans.

Le Cameroun a un moment fermé sa frontière avec la RCA à la suite de plusieurs exactions d’hommes armées centrafricains en territoire camerounais. La frontière a ensuite été rouverte mais reste sous haute surveillance.

La France et plusieurs pays africains ont déployé leurs troupes en RCA pour désarmer les « rebelles »  et rétablir la paix.

Anne Mireille Nzouankeu

A propos nzouankeu

Bonjour Je suis Anne Mireille Nzouankeu, journaliste camerounaise. Je m'intéresse aux questions de développement, droits de l'homme, environnement et santé. Je suis lauréate de plusieurs prix journalistiques parmi lesquels -3ème prix Afrique du Lorenzo Natali awards 2011, le plus prestigieux prix journalistique dans le domaine des droits de l'Homme -Finaliste du Dabra 2011, un prix international qui récompense les meilleurs journalistes africains dans le domaine de l'économie -Lauréate du projet Twenty Ten, une collaboration entre World Press Photo, FreeVoice, Africa Media Online et Lokaalmondiaal soutenue financièrement par la Dutch Postcode Lottery. Ce projet a permis à plus d’une centaine de journalistes africains originaires de 34 pays de rédiger des articles en profondeur sur le football africain et sur l’impact de la Coupe du Monde 2010 sur le continent.
Cet article a été publié dans Société. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s