L’armée camerounaise montre son savoir-faire

Un show aérien a permis à l’armée de montrer ses compétences en matière de libération des otages.

La base aérienne 101 de Yaoundé a ouvert ses portes au public le 19 mai dernier. C’était l’occasion pour l’armée de l’air d’expliquer et d’intéresser le public aux différents métiers  qui composent ce corps. La partie qui a le plus fait courir les foules a cependant été le show aérien, un exercice qui a permis à l’armée de montrer son savoir-faire.

L’exercice a commencé par une simulation d’une prise d’otage à bord d’un avion. Une partie des otages est débarquée tandis que l’autre partie reste dans l’avion. Une fois alertée, l’armée camerounaise commence par sécuriser la zone. Pour cela, on voit des hommes et de la nourriture être lâchés du haut des hélicoptères. S’ensuit une longue négociation de plusieurs jours. Pendant ce temps, il y aura des blessés. C’est l’occasion pour l’armée de montrer sa capacité à évacuer les blessés par les airs et par le sol.

Après deux semaines de négociations infructueuses, les autorités camerounaises donnent l’ordre de libérer les otages par la force. On voit alors plusieurs parachutistes être lâchés dans le ciel. En plusieurs vagues successives, des dizaines de parachutistes parmi lesquels une seule femme, vont atterrir sous les applaudissements du public. Toujours sous les applaudissements du public, ils iront libérer les otages.

La phase de saut des parachutistes ne va pas sans dangers. En 2008 déjà, il y avait eu un mort, un parachutiste qui était d’ailleurs venu avec son fils . L’année dernière un parachutiste est tombé sur le toit de la base aérienne  et est ensuite mort à l’hôpital général de Yaoundé. Cette année, on a vu un parachutiste tomber dans la brousse, mais sans grands dommages.

Le show aérien du 19 mai s’est tenu en prélude au 20 mai, jour de la commémoration de la Réunification des Cameroun anglophone et francophone qui a eu lieu le 20 mai 1972. Un détachement de l’armée nigériane était présent à ce show. Ces militaires du pays voisin ont été invités à célébrer avec le Cameroun. Ils participeront au défilé du 20 mai.
Anne Mireille Nzouankeu

A propos nzouankeu

Bonjour Je suis Anne Mireille Nzouankeu, journaliste camerounaise. Je m'intéresse aux questions de développement, droits de l'homme, environnement et santé. Je suis lauréate de plusieurs prix journalistiques parmi lesquels -3ème prix Afrique du Lorenzo Natali awards 2011, le plus prestigieux prix journalistique dans le domaine des droits de l'Homme -Finaliste du Dabra 2011, un prix international qui récompense les meilleurs journalistes africains dans le domaine de l'économie -Lauréate du projet Twenty Ten, une collaboration entre World Press Photo, FreeVoice, Africa Media Online et Lokaalmondiaal soutenue financièrement par la Dutch Postcode Lottery. Ce projet a permis à plus d’une centaine de journalistes africains originaires de 34 pays de rédiger des articles en profondeur sur le football africain et sur l’impact de la Coupe du Monde 2010 sur le continent.
Cet article a été publié dans Société. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s