Home > Politics > Cameroon Government Cameroun : L’indemnisation des populations riveraines du port de Kribi reprend bientôt

L’annonce a été faite vendredi dernier à l’Assemblée nationale, par le Premier ministre Philémon Yang, qui répondait aux questions des députés.

 By Anne Mireille Nzouankeu

Interrogé par les députés le week end dernier, Philémon Yang, le Premier ministre, a  annoncé la reprise imminente des indemnisations des populations expropriées dans le cadre du projet de construction du complexe industrialo portuaire de Kribi.

En fait, avant le lancement du projet, les deux sites où ils seront construits étaient occupés par des populations qui ont été expropriées. Une première phase d’indemnisation des biens expropriés ou détruits avait été lancée, puis arrêtée en 2012, après la publication en novembre 2012 d’un rapport de la Commission nationale anti corruption (CONAC).

Ce rapport indiquait des irrégularités de droit, à savoir des hautes personnalités qui se sont faites établir des titres fonciers « frauduleux » sur le site pour avoir droit à des indemnisations. Le rapport a par exemple cité les cas de Michel Meva’a m’Eboutou, l’ancien ministre des Finances, qui aurait perçu « 114 546 628 FCFA », Marafa Hamidou Yaya, « 49 162 183 FCFA », Gervais Mendo Zé, l’ancien directeur général de  la CRTV, « 126 544 000 FCFA », le colonel Mbile Bigounli «  2 031 166 500Fcfa », le colonel Bongalambe, « 1 037 794 470 FCFA », et bien d’autres personnes.

Le week end dernier, Philémon Yang a expliqué : « Cette indemnisation avait été suspendue en vue de la réalisation d’une contre expertise devant aboutir à une évaluation sincère des sommes dues aux personnes non encore indemnisées. Et, le cas échéant, le trop perçu ou les paiements indus à recouvrir. Cette première phase étant achevée, le paiement des indemnisations reprendra incessamment.

Port en eau profonde

Le complexe industrialo portuaire de Kribi  est l’une des options du gouvernement pour relancer l’économie. Il s’agit d’un ensemble comprenant un port en eau profonde à Mboro, un village situé à 30km au Sud de Kribi, comportant plusieurs terminaux tels qu’un terminal à conteneur, à  aluminium, à  hydrocarbures et un terminal polyvalent. Il y aura également une plus petite installation sur le site de Lalobé situé à 4Km au sud de Mboro.

Le Port en eau profonde pourra accueillir de grands navires de commerce d’une capacité allant jusqu’à 100 000 tonnes et d’un tirant d’eau de 15 à 16 mètres. Il pourra ainsi pallier les insuffisances de celui de Douala qui ne peut accueillir que des navires plus petits, de 15 000 tonnes et 6 à 7 mètres de tirant d’eau. Ce port va également faciliter le transport des ressources telles que le fer et la bauxite dont les opérations d’importation et d’exportation nécessitent des navires de très grande taille.

Les travaux de construction de ce complexe ont commencé le 27 décembre 2010. Le site de Mboro est à un taux de réalisation est de 35%. Il devrait être opérationnel en 2014, date prévisionnelle d’arrivée des premiers navires de commerce. Les travaux sont effectués par l’entreprise chinoise China Harbour Engineering Company qui rassure que le complexe sera livré à la date prévue. Les travaux sur le second site seront réalisés dès 2015.

Anne Mireille Nzouankeu

A propos nzouankeu

Bonjour Je suis Anne Mireille Nzouankeu, journaliste camerounaise. Je m'intéresse aux questions de développement, droits de l'homme, environnement et santé. Je suis lauréate de plusieurs prix journalistiques parmi lesquels -3ème prix Afrique du Lorenzo Natali awards 2011, le plus prestigieux prix journalistique dans le domaine des droits de l'Homme -Finaliste du Dabra 2011, un prix international qui récompense les meilleurs journalistes africains dans le domaine de l'économie -Lauréate du projet Twenty Ten, une collaboration entre World Press Photo, FreeVoice, Africa Media Online et Lokaalmondiaal soutenue financièrement par la Dutch Postcode Lottery. Ce projet a permis à plus d’une centaine de journalistes africains originaires de 34 pays de rédiger des articles en profondeur sur le football africain et sur l’impact de la Coupe du Monde 2010 sur le continent.
Cet article a été publié dans Economie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s