Cameroun, la maison des otages français reste surveillée

Les forces de sécurité nigérianes étaient lancées vendredi 22 février dans une « vaste chasse à l’homme » pour retrouver les sept otages français, que leurs ravisseurs détiendraient en deux groupes dans le nord-est du pays.

Témoignage d’un voisin de l’otage Tanguy Moulin-Fournier

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s