41 milliards pour le développement

Trois conventions de financement, d’un montant total de 41,4 milliards FCfa, ont été signées à Yaoundé ce mois de mai de l’année 2012, entre la République du Cameroun représentée par Emmanuel Nganou Djoumessi, le ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire (Minepat), l’ambassadeur de France au Cameroun, Bruno Gain, et l’Agence française de Développement (Afd), représentée par  son directeur au Cameroun Gilles Chausse.

Cette subvention servira de soutien au Programme national de développement participatif (Pndp). Elle financera également la composante transversale (études, pilotage, suivi) du Contrat de désendettement développement (C2D). Ce volet transversal a pour but de contribuer à une bonne exécution, par une préparation efficace, un pilotage rapproché et un suivi rigoureux, des différents programmes sectoriels financés sur les ressources du second C2D.

La subvention  contribuera enfin à la mise en place d’un nouveau Fonds d’expertise et de renforcement de capacités (Ferc). Ce fonds sert à financer des études techniques, économiques, financières, environnementales…etc, généralement en amont des projets de développement. Il a par exemple déjà permis de financer des études environnementales de Lom Pangar. Cette fois, ces études cibleront en priorité le secteur des infrastructures (développement urbain, transport, énergie…) et des projets dans lesquels l’Afd souhaite s’engager.

Anne Mireille Nzouankeu 

A propos nzouankeu

Bonjour Je suis Anne Mireille Nzouankeu, journaliste camerounaise. Je m'intéresse aux questions de développement, droits de l'homme, environnement et santé. Je suis lauréate de plusieurs prix journalistiques parmi lesquels -3ème prix Afrique du Lorenzo Natali awards 2011, le plus prestigieux prix journalistique dans le domaine des droits de l'Homme -Finaliste du Dabra 2011, un prix international qui récompense les meilleurs journalistes africains dans le domaine de l'économie -Lauréate du projet Twenty Ten, une collaboration entre World Press Photo, FreeVoice, Africa Media Online et Lokaalmondiaal soutenue financièrement par la Dutch Postcode Lottery. Ce projet a permis à plus d’une centaine de journalistes africains originaires de 34 pays de rédiger des articles en profondeur sur le football africain et sur l’impact de la Coupe du Monde 2010 sur le continent.
Cet article a été publié dans Economie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s