Tumenta Chomu à la tête de la 3ème région militaire

Le général de brigade Tumenta Chomu est diplômé de l’Ecole militaire interarmées (Emia),  de l’Ecole de guerre de France et de l’Ecole de maintien de la paix d’Egypte. Il est également instructeur parachutiste et instructeur commando Pathfinder.

Tumenta Chomu

Né le 22 janvier 1954 à Babungo dans la région du Nord-Ouest, il commence sa carrière en 1977 en tant que chef de section de combat du groupement aéroporté de Koutaba. Au fil des années et des affectations, il sera adjoint au commandant de compagnie, commandant de compagnie, instructeur puis chef d’état-major.

De 1995 à 1998, Tumenta Chomu commande le centre d’entraînement des forces armées nationales de Ngaoundal. De 2001 à 2005, au plus fort du conflit Cameroun-Nigeria, il commande l’opération Delta à Limbé, l’unité militaire positionnée à Bakassi. De 2006 à 2010, il est le chef d’état-major de la région militaire interarmée N°3 à Garoua. Le décret du 11 mars renvoie Tumenta Chomu à Garoua mais, cette fois, en qualité de commandant de la 3ème région militaire interarmée.

Le 8 décembre 2010, à Bamenda, le général de brigade Tumenta Chomu a reçu la Croix de la valeur militaire du Cameroun,  dans la sous-catégorie « Citation à l’ordre des armées ». Cette distinction honorifique est, à l’heure actuelle, la plus élevée qu’on puisse décerner à un individu. Le même jour, il a dirigé, devant le chef de l’Etat, la parade militaire marquant le cinquantenaire de l’armée du Cameroun. Peu d’officiers supérieurs ont eu l’honneur de diriger cette parade et leur désignation relève du pouvoir discrétionnaire du chef de l’Etat.

Rencontré à son domicile hier, 11 mars, Tumenta Chomu a simplement remercié le chef de l’Etat pour la confiance qui lui a été à nouveau accordée.

Anne Mireille Nzouankeu

A propos nzouankeu

Bonjour Je suis Anne Mireille Nzouankeu, journaliste camerounaise. Je m'intéresse aux questions de développement, droits de l'homme, environnement et santé. Je suis lauréate de plusieurs prix journalistiques parmi lesquels -3ème prix Afrique du Lorenzo Natali awards 2011, le plus prestigieux prix journalistique dans le domaine des droits de l'Homme -Finaliste du Dabra 2011, un prix international qui récompense les meilleurs journalistes africains dans le domaine de l'économie -Lauréate du projet Twenty Ten, une collaboration entre World Press Photo, FreeVoice, Africa Media Online et Lokaalmondiaal soutenue financièrement par la Dutch Postcode Lottery. Ce projet a permis à plus d’une centaine de journalistes africains originaires de 34 pays de rédiger des articles en profondeur sur le football africain et sur l’impact de la Coupe du Monde 2010 sur le continent.
Cet article a été publié dans Politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s