Yimgaing Moyo quitte l’Udc

Présidentielle 2011. L’architecte lance le Mouvement citoyen.

Théophile Yimgaing Moyo a toujours été connu dans le paysage politique camerounais comme le secrétaire national à la communication de l’Udc, un parti politique auquel il a adhéré en 1990.  L’architecte a pourtant décidé de quitter l’Udc et de créer le Mouvement citoyen (Moci).

Légalisé au Minatd le 30 novembre 2010, le lancement des activités du Moci aura lieu mercredi prochain à Yaoundé.

Le Moci « veut faire la politique au Cameroun d’une autre manière. Les hommes politiques ne sont plus crédibles car ils n’ont pas d’idéologie», explique Yimgaing Moyo. Pourquoi avoir milité pendant 21 ans dans un parti politique sans essayer d’impulser le changement de l’intérieur ? « La critique n’est pas toujours acceptée et on a espoir que les choses peuvent changer. Mais, lorsque le débat interne n’est plus possible, l’on ne peut rester », répond l’actuel président de l’Ordre des urbanistes.

Parlant du projet de société du Moci, Yimgaing Moyo explique que son parti politique va promouvoir l’amélioration des conditions de vie des citoyens à travers, par exemple, le changement de l’orientation économique du Cameroun.

« Le tout libéral en économie n’est pas à même de créer des conditions fondamentales de vie de la majorité », explique-t-il.

A la question de savoir s’il sera candidat à la présidentielle d’octobre prochain, le président du Moci répond : « Si aujourd’hui je vous dis que je suis candidat à l’élection présidentielle alors que je n’ai même pas encore lancé les activités de mon parti politique, vous ne me prendrez pas au sérieux.» S’agissant d’une probable candidature unique de l’opposition, il constate : « Compte tenu de la situation actuelle de l’opposition camerounaise, il sera très difficile que tous les candidats de l’opposition se mettent ensemble pour désigner un candidat unique ».

Anne Mireille Nzouankeu

A propos nzouankeu

Bonjour Je suis Anne Mireille Nzouankeu, journaliste camerounaise. Je m'intéresse aux questions de développement, droits de l'homme, environnement et santé. Je suis lauréate de plusieurs prix journalistiques parmi lesquels -3ème prix Afrique du Lorenzo Natali awards 2011, le plus prestigieux prix journalistique dans le domaine des droits de l'Homme -Finaliste du Dabra 2011, un prix international qui récompense les meilleurs journalistes africains dans le domaine de l'économie -Lauréate du projet Twenty Ten, une collaboration entre World Press Photo, FreeVoice, Africa Media Online et Lokaalmondiaal soutenue financièrement par la Dutch Postcode Lottery. Ce projet a permis à plus d’une centaine de journalistes africains originaires de 34 pays de rédiger des articles en profondeur sur le football africain et sur l’impact de la Coupe du Monde 2010 sur le continent.
Cet article a été publié dans Politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s