La chine et le Cameroun signent trois accords de coopération

En tournée africaine depuis le 7 janvier, Hui Liangyu, le Vice-Premier ministre du conseil d’Etat chinois a séjourné au Cameroun du 12 au 14 janvier dernier.

Trois accords de coopération ont été signés avec la partie camerounaise. Il s’agit d’un don sans contrepartie à l’Etat camerounais de trois milliards Fcfa, d’un accord de prêt préférentiel de 33 milliards 500 millions Fcfa pour la construction de 1500 logements sociaux et d’un prêt de 207 milliards Fcfa pour la construction du port en eau profonde de Kribi, qui doit suppléer celui de Douala, dont les eaux sont moins profondes.

Le projet de port en eau profonde de Kribi a été lancé en 2010 et doit prendre fin en 2013.  Le coût total des travaux est de 215 milliards Fcfa. La contrepartie camerounaise proviendra de l’argent collecté lors de l’emprunt obligataire contracté par l’Etat auprès des épargnants. Au lancement de l’emprunt en décembre 2010, le ministre des finances a annoncé qu’une partie de cet argent, soit 21,4 milliards de francs Cfa, constituerait l’apport du Cameroun dans la mise en œuvre du projet de construction du port en eau profonde de Kribi.

Les travaux de terrassement  sur le site de Mboro, une localité située à 35km de Kribi, sur la route de Campo, où sera installé le port général, ont commencé  le 29 décembre 2010. La première phase des indemnisations a également débuté. Elle concerne 100 bénéficiaires, dont 46 titres fonciers, 8 titres fonciers en cours d’immatriculation, 18 maisons d’habitation, 20 plantations agricoles, une installation hydraulique et une carrière, pour une somme de 4 milliards Fcfa.

Au cours de la réunion du comité de pilotage et de suivi du projet du port en eau profonde de Kribi, en fin décembre 2010, il a été expliqué que la zone de recasement des populations concernées par la déclaration d’utilité publique n’a pas encore été circonscrite. La première phase des travaux de terrassement n’affectera pas les habitations et le recasement ne concernera que les populations autochtones.

Anne Mireille Nzouankeu

A propos nzouankeu

Bonjour Je suis Anne Mireille Nzouankeu, journaliste camerounaise. Je m'intéresse aux questions de développement, droits de l'homme, environnement et santé. Je suis lauréate de plusieurs prix journalistiques parmi lesquels -3ème prix Afrique du Lorenzo Natali awards 2011, le plus prestigieux prix journalistique dans le domaine des droits de l'Homme -Finaliste du Dabra 2011, un prix international qui récompense les meilleurs journalistes africains dans le domaine de l'économie -Lauréate du projet Twenty Ten, une collaboration entre World Press Photo, FreeVoice, Africa Media Online et Lokaalmondiaal soutenue financièrement par la Dutch Postcode Lottery. Ce projet a permis à plus d’une centaine de journalistes africains originaires de 34 pays de rédiger des articles en profondeur sur le football africain et sur l’impact de la Coupe du Monde 2010 sur le continent.
Cet article a été publié dans Economie, emplois. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s