L’ambassadeur de Côte d’Ivoire au Cameroun n’a pas reçu d’invitation à la cérémonie de présentation des voeux de nouvel an 2011 à Paul Biya

A la veille de la cérémonie de présentation des vœux de nouvel an des membres du corps diplomatique à Paul Biya, l’ambassadeur de Côte d’Ivoire au Cameroun n’avait pas encore reçu son carton d’invitation.

Eugène Wanyou, nommé le 5 août 2008, explique : « C’est un devoir pour les ambassadeurs de présenter les vœux de nouvel an au chef d’Etat du pays hôte. Mais si nous n’avons pas d’invitation, nous ne pourrons nous y rendre ». Il ajoute que son invitation arrivera peut être ce 5 janvier.

Pendant la conversation avec le reporter du Jour dans son bureau du quartier Bastos, la chaîne de télévision française Lci diffuse un débat ayant pour titre : Côte d’Ivoire : l’impasse ?

L’ambassadeur, et Siaba, son Premier Conseiller, suivent l’émission mais ne souhaitent pas se prononcer sur la crise ivoirienne. « Nous sommes là pour servir le pays, nous n’avons pas de parti pris », explique Eugène Wanyou, dont les murs du bureau sont ornés de trois portraits de Laurent Gbagbo.

Au sortir de l’ambassade de Côte d’Ivoire, détour à l’ambassade du Sénégal située non loin de là. L’on dit avoir reçu l’invitation à la cérémonie des vœux de ce jour. « Nous avons aussi reçu une note d’information du doyen du corps diplomatique », révèle une source diplomatique qui souhaite garder l’anonymat.

A la question de savoir pourquoi, à son avis, l’ambassade de Côte d’ivoire n’a reçu aucune note, Michel Mandougou, l’ambassadeur du Gabon au Cameroun et doyen du corps diplomatique explique : « Ce n’est pas le doyen qui distribue les cartons d’invitation. Il y’a un service au Cameroun qui s’en charge ».

Parlant de la note reçue par certaines ambassades, à laquelle un diplomate sénégalais faisait allusion, il ajoute que c’était le projet de texte  qui sera lu ce jour. « Nous l’avons envoyé aux représentants des principaux groupes afin d’être sûr que nous sommes tous d’accord sur ce qui sera lu au nom de tous », conclu-t-il.

Anne Mireille Nzouankeu

A propos nzouankeu

Bonjour Je suis Anne Mireille Nzouankeu, journaliste camerounaise. Je m'intéresse aux questions de développement, droits de l'homme, environnement et santé. Je suis lauréate de plusieurs prix journalistiques parmi lesquels -3ème prix Afrique du Lorenzo Natali awards 2011, le plus prestigieux prix journalistique dans le domaine des droits de l'Homme -Finaliste du Dabra 2011, un prix international qui récompense les meilleurs journalistes africains dans le domaine de l'économie -Lauréate du projet Twenty Ten, une collaboration entre World Press Photo, FreeVoice, Africa Media Online et Lokaalmondiaal soutenue financièrement par la Dutch Postcode Lottery. Ce projet a permis à plus d’une centaine de journalistes africains originaires de 34 pays de rédiger des articles en profondeur sur le football africain et sur l’impact de la Coupe du Monde 2010 sur le continent.
Cet article a été publié dans Politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s