Des reformes dans l’armée

Paul Biya a signé trois textes portant modification des statuts particuliers des personnels officiers et non officiers camerounais.

L’âge de départ à la retraite des personnels officiers et non officiers de l’armée et de la gendarmerie nationale est désormais harmonisé. C’est la substance des trois décrets signés le 24 décembre dernier par le chef de l’Etat Paul Biya. Ainsi, les Colonels et Capitaines de vaisseau par exemple, iront à la retraite à l’âge de 58 ans, les Lieutenants colonels et Capitaines de frégate à 57 ans, les Chefs d’escadron , Chef de bataillon, Commandant et Capitaine de corvette à 56ans, les Capitaines et Lieutenants de vaisseau à 55ans, les Lieutenants et Enseignes de vaisseau de première classe à 54ans tandis que pour les Caporaux chefs , Quartier-Maitres de première classe ou Gendarmes major, ce sera 49ans.

Le chef de l’Etat a également supprimé le 4ème échelon du grade de Capitaine et de Lieutenant de vaisseau « pour permettre un passage plus rapide des officiers subalternes à la catégorie d’officiers supérieurs », a-t-il dit lors du discours prononcé le 8 décembre à Bamenda au cours de la célébration du cinquantenaire de l’armée du Cameroun. Avant ce décret, le passage du grade de capitaine à celui de commandant durait sept ans, pour l’officier n’ayant reçu aucune sanction. Désormais, au grade de Capitaine, on passera cinq ans.

Anne Mireille Nzouankeu

A propos nzouankeu

Bonjour Je suis Anne Mireille Nzouankeu, journaliste camerounaise. Je m'intéresse aux questions de développement, droits de l'homme, environnement et santé. Je suis lauréate de plusieurs prix journalistiques parmi lesquels -3ème prix Afrique du Lorenzo Natali awards 2011, le plus prestigieux prix journalistique dans le domaine des droits de l'Homme -Finaliste du Dabra 2011, un prix international qui récompense les meilleurs journalistes africains dans le domaine de l'économie -Lauréate du projet Twenty Ten, une collaboration entre World Press Photo, FreeVoice, Africa Media Online et Lokaalmondiaal soutenue financièrement par la Dutch Postcode Lottery. Ce projet a permis à plus d’une centaine de journalistes africains originaires de 34 pays de rédiger des articles en profondeur sur le football africain et sur l’impact de la Coupe du Monde 2010 sur le continent.
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s