Cameroun: Des casses annoncées sur le nouveau site du défilé


Mardi 23 février 2010 au stade annexe Omnisport de Yaoundé. John, un employé de la société chargée d’effectuer les travaux sur l’axe Texaco-Oilibya Omnisport, plante des piquets blancs sur le sol. «  C’est l’emprise de la route. Ces piquets indiquent l’endroit où la route doit s’arrêter », explique John.  « Nous sommes entrain d’ajouter 12 mètres de part et d’autre de la route afin de l’élargir », ajoute-t-il.  Il s’agit des travaux d’aménagement du nouveau site de la parade de la fête nationale du Cameroun.


Pendant que les uns plantent les piquets du côté du stade, d’autres cassent des pierres,  déracinent des arbres et commencent à démonter des panneaux publicitaires. Dans le même temps, du côté de la station service, d’autres techniciens mesurent et notent des chiffres à la peinture blanche. Sur le mur de la brigade de gendarmerie de Ngousso par exemple, on peut lire « + 0,60 ». Une maison située à côté de l’église adventiste porte la marque « + 160 ».  Les populations concernées regardent faire en s’interrogeant. « Jusqu’à présent, personne ne nous a expliqué pourquoi on a apposé ces chiffres sur mes poteaux », explique par exemple un vendeur de voitures installé sur les lieux. « Ces chiffres indiquent la distance qu’il faut pour atteindre la mesure souhaitée. La route passera par là même s’il faut détruire quelques édifices », explique John le technicien.

Les travaux ont commencé à l’Omnisport



Hier 23 février, une délégation composée de plusieurs ministres, des généraux de l’armée et des agents des services techniques de la Communauté urbaine de Yaoundé a visité le chantier. En tendant l’oreille, l’on a pu apprendre que les tribunes seront construites du côté du stade Omnisport. A cet effet, le mur de l’un des stades annexe sera déplacé. Le siège de la ligue régionale de football du Centre pourrait être détruit, les containers  garés devant ledit siège seront déplacés de même que le grand panneau publicitaire en fer planté devant le stade principal. Les constructions qui se trouvent en face du stade principal pourraient également être détruites. « Ce terrain appartient à l’Etat. Il était prévu d’y construire les parkings pour les visiteurs du stade », explique un agent de la Communauté urbaine de Yaoundé.

Les travaux d’aménagement du site ont commencé la semaine dernière et doivent durer trois mois.

A propos nzouankeu

Bonjour Je suis Anne Mireille Nzouankeu, journaliste camerounaise. Je m'intéresse aux questions de développement, droits de l'homme, environnement et santé. Je suis lauréate de plusieurs prix journalistiques parmi lesquels -3ème prix Afrique du Lorenzo Natali awards 2011, le plus prestigieux prix journalistique dans le domaine des droits de l'Homme -Finaliste du Dabra 2011, un prix international qui récompense les meilleurs journalistes africains dans le domaine de l'économie -Lauréate du projet Twenty Ten, une collaboration entre World Press Photo, FreeVoice, Africa Media Online et Lokaalmondiaal soutenue financièrement par la Dutch Postcode Lottery. Ce projet a permis à plus d’une centaine de journalistes africains originaires de 34 pays de rédiger des articles en profondeur sur le football africain et sur l’impact de la Coupe du Monde 2010 sur le continent.
Cet article, publié dans Société, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s